Un premier forum international sur les transitions à l’UPPA Recherche

(page initialement publiée le 25/06/2021)

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour a organisé pour la première fois cette année un forum international sur les transitions. Les 5 thématiques retenues correspondaient à ses 5 missions de recherche nouvellement définies, des missions interdisciplinaires et porteuses d’enjeux sociétaux.

Chaque session était introduite par un conférencier réputé, puis les recherches menées à l’UPPA ont été illustrées au travers de courtes présentations et de mini-films, avant de laisser la place aux échanges autour d’une table ronde.

Ces trois journées intenses et passionnantes ont permis de croiser les regards (et les arguments) sur l’évolution de notre monde.

Retrouvez ci-dessous les liens vers les vidéos des conférences.


Consultez les albums photo des 3 jours :

 

 

 

 

 

 


Accès rapide : Jour 2  |  Jour 3

Mercredi 22 septembre 2021  Jour 1

  • 9h00-9h30 | Ouverture : Laurent Bordes, président de l’UPPA
  • 9h30-10h15 | Conférence introductive (en anglais) : Steven Beissinger, professeur d’écologie et de biologie de la conservation au département des Sciences de l’environnement, UC Berkley
    « Survivre au Covid et au changement climatique »
    Qu’est-ce que vivre une pandémie et le changement climatique ont en commun ? Plus que vous ne le pensez, si vous voulez être un survivant et espérer conserver avec vous le reste de la vie – la biodiversité. La compréhension de l’impact du Covid-19 et du changement climatique comporte trois dimensions. Cela commence par l’exposition (à un agent pathogène ou à un changement climatique), puis dépend de la sensibilité (des personnes au virus, ou des espèces au climat – les deux étant très variables). La dernière dimension est l’adaptation, qui reflète les réactions permettant de réduire l’exposition et la sensibilité futures. Je placerai ces concepts dans des perspectives que j’ai acquises en retraçant les pas d’un célèbre écologiste du début du 20e siècle et professeur à l’UC Berkeley, Joseph Grinnell, à travers la Californie, et le programme ambitieux qui anime E2S à la recherche de solutions pour l’énergie et l’environnement.

  • 10h30-13h00 | Session 1 « Adapter les écosystèmes littoraux, forêts et montagnes pour les rendre plus résilients »
    Présidée par Stéphane Abadie (SIAME, UPPA)
    | Conférence introductive : Jean-Paul Vanderlinden, économie écologique et études de l’environnement, directeur du CEARC, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
    “Adaptation et résilience, transition : regards venus d’ailleurs”
    Des communautés de l’Arctique circumpolaire et du Delta du Mekong font face à des bouleversements environnementaux importants ; les concepts d’adaptation et de résilience, de transition, y sont d’une grande actualité. Je poserai la question d’une reconceptualisation de ces trois concepts face à ces expériences. Je poserai aussi la question de l’intérêt, face aux défis qui sont les nôtres, de déplacer le regard, afin d’envisager, à travers ce qui se passe ailleurs, ce qui relève du champ des possibles, ici.
    | Les recherches à l’UPPA :
    - Mini-film : La science au service de la résilience environnementale
    - Mini-film : L’étude des micropolluants sur la qualité des eaux en zone littorale
    - Christine Bouisset (TREE, CNRS-UPPA) : “Appréhender les changements environnementaux et être résilient ? Les obstacles et les leviers d’action”
    - Volker Roeber (SIAME, UPPA) : “Développement de modèles numériques pour l’évaluation des risques côtiers et des énergies marines renouvelables(en anglais)
    - David Amouroux (IPREM, CNRS-UPPA) : “Transitions et contaminations aquatiques des Pyrénées au littoral atlantique
    | Table ronde animée par Christine Bouisset et Mathilde Monperrus (UPPA) :
    - Thierry Pigot (IPREM, CNRS-UPPA)
    - Caroline Sarrade (Communauté d’agglomération du Pays Basque)
    - Yves Lesgourgues (Groupama Forêt)
    - Éric Sourp (Parc national des Pyrénées)

  • 14h00-16h30 | Session 2 « Concilier développement, environnement sécurisé et biodiversité préservée »
    Présidée par Valérie Bolliet (ECOBIOP, INRAE-UPPA)
    | Conférence introductive (en anglais, en visio) : Albert Ruhi, Rausser College of Natural Resources, UC Berkeley
    Albert Ruhi est un spécialiste des eaux douces motivé par des questions de recherche tournant autour de l’écologie, de la biodiversité et de la conservation des cours d’eau et des zones humides. Il s’intéresse particulièrement à la façon dont les niveaux supérieurs de l’organisation biologique (communautés, métacommunautés et réseaux alimentaires) répondent aux facteurs de stress du changement global, en se concentrant sur les effets de la variabilité hydrologique et de la sécheresse.
    | Les recherches à l’UPPA :
    - Mini-film: Le saumon face au changement climatique
    - Séverine Le Faucheur (IPREM, CNRS-UPPA) :Écotoxicologie des contaminants chimiques dans les eaux intérieures dans le contexte des changements globaux
    - Fabrice Riem (CDRE, UPPA) : Penser l’ajustement des ressources naturelles et des besoins sociaux
    | Table ronde animée par Fabrice Riem et Séverine Le Faucheur :
    - Ioan Negrutiu (ENS Lyon, Institut Michel-Serres)
    - Olivier Hamant (ENS Lyon, Institut Michel-Serres)
    - Alain Bernard (professeur émérite UPPA)
    - Cédric Tentelier (ECOBIOP, INRAe-UPPA)

  • 17h00-18h00 | Signature de la convention de partenariat avec l’Institut Michel-Serres (ENS Lyon) ; animation Fabrice Riem (CDRE, UPPA)


Jeudi 23 septembre 2021  Jour 2

  • 9h00-11h00 | Session 3 « Organiser la subsidiarité énergétique à l’échelle des territoires »
    Présidée par Gilles Pijaudier-Cabot (LFCR, CNRS-TotalEnergies-UPPA) et Louis de Fontenelle (TREE, CNRS-UPPA)
    | Conférence introductive
    : Marc Fontecave, Collège de France, Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques
    La transition énergétique : aujourd’hui et demain”
    Les enjeux climatiques et environnementaux imposent l’avènement d’une transition énergétique vers un monde nouveau, plus économe, plus électrique et moins émetteur de CO2. Cette transition, qui est déjà engagée, ne sera effective qu’avec des investissements massifs en recherche, fondamentale, technologique et industrielle, et en innovation. Nous discuterons de la situation énergétique actuelle, des scénarios réalistes que nous pouvons envisager, des défis scientifiques et technologiques que nous devons affronter, en particulier ceux liés à la définition du bouquet énergétique approprié, à la décarbonation des secteurs les plus émetteurs (transport, habitat, industrie), à la montée en puissance des énergies renouvelables intermittentes, aux besoins d’infrastructures nouvelles pour le stockage d’énergie à grande échelle, etc.
    | Les recherches à l’UPPA
    - Mini-film : Organiser la subsidiarité énergétique à l’échelle des territoires
    - Xavier Arnauld de Sartre (TREE, CNRS-UPPA) : Le sous-sol, de l’acceptabilité de technologies à la politisation d’un milieu
    - Anthony Ranchou-Peyruse (IPREM, CNRS-UPPA) : Injection de nouveaux gaz dans les aquifères profonds servant au stockage de gaz naturel
    - Hervé Martinez (IPREM, CNRS-UPPA) : Batteries tout solide pour le véhicule électrique et le stockage des énergies alternatives”

  • 11h15-13h00  | Table ronde animée par Pierre Cézac (LATEP, UPPA) and Gilles Pijaudier-Cabot (LFCR, CNRS-TotalEnergies-UPPA) :
    - Sophie Mourlon, directrice générale de l’Énergie et du Climat au ministère de la Transition écologique (en visio)
    - Marc Fontecave (Collège de France)
    - Robert Armstrong (MIT)
    - Dominique Mockly (Térega)
    - Céline Vautrelle (Enedis)
    - Denis Bortzmeyer (Arkema)

  • 14h00-16h30 | Session 4 « Représenter et construire les territoires du futur »
    Présidée par Xavier Arnauld de Sartre (TREE, CNRS-UPPA) et Christian Laborderie (SIAME, UPPA)
    | Conférence introductive : Jean Haëntjens
    , économiste et urbaniste, consultant en stratégies urbaines
    Historiquement, l’aménagement des territoires s’est joué sur la résonance entre des facteurs objectifs – les ressources et limites écologiques, les technologies disponibles, les modèles économiques, etc. – et des visions socio-politiques agençant ces facteurs avec plus ou moins de cohérence.
    En 2020, nous nous trouvons à un moment où la plupart des facteurs objectifs qui ont façonné l’espace depuis cinquante ans – la technologie, les modèles économiques, les ressources, les aspirations – sont interrogés par la réalité.
    Ce contexte, particulièrement ouvert, constitue une chance indéniable pour la mise en œuvre de politiques de transitions. Pour saisir cette chance, il faut cependant disposer de représentations fortes, en capacité d’agencer cette « ouverture des possibles ». C’est en s’appuyant à la fois sur des principes et sur des expérimentations que l’on pourra les construire.

    | Alain Lamassoure (ancien ministre, député européen, élu local)
    | Les recherches à l’UPPA :  
    - Laurent Jalabert (ITEM, UPPA) : Imaginer les villes du futur : quelques utopies du passé…
    - Hélène Carré et Céline Bascoulès (SIAME, UPPA) : Quelles évolutions des matériaux et des métiers pour la construction de demain
    | Table ronde animée par Christian Laborderie (SIAME, UPPA)
    - Laurent Jalabert (ITEM, UPPA)
    - Jean Haëntjens (Urbatopie)

  • 17h00-18h30 | “Ambition internationale – De nouvelles opportunités pour l’UPPA”
    Présidée by Gilles Pijaudier-Cabot (LFCR, CNRS-TotalEnergies-UPPA) et Charlotte Tavernier (Direction des Relations Internationales, UPPA)
    | Conférence introductive (en anglais) : Robert Armstrong
    , Department of Chemical Engineering at the Massachusetts Institute of Technology, Director of the MIT Energy Initiative
    “Prendre des décisions éclairées pour la transition énergétique”
    Alors que nous accélérons sur la voie du zéro émission nette, la décarbonation du secteur de l’énergie, qui représente environ 75% des émissions de gaz à effet de serre, est une priorité. Nous examinerons comment les interactions entre les quatre segments du secteur énergétique –  électricité, transport, industrie et bâtiment –  sont de plus en plus importantes et délicates. Ce croisement intersectoriel offre une multitude de possibilités pour créer des systèmes énergétiques décarbonés. En raison des variations des ressources énergétiques locales, les différents pays choisiront sans doute des voies et des systèmes énergétiques différents pour répondre à leurs besoins. Cette diversité d’options offre de nombreuses possibilités de collaboration entre les universités, les entreprises et les gouvernements.
    | Présentation des partenariats internationaux avec les 5 universités partenaires privilégiées de l’UPPA :
    - Northwestern University
    - UC Berkeley
    - Sichuan University
    - Université fédérale de Rio de Janeiro
    - Université de Seville
    | Focus sur des modèles de coopération :
    - David Grégoire (LFCR, CNRS-TotalEnergies-UPPA)
    - Laurent Billon (IPREM, CNRS-UPPA)
    - Cédric Tentelier (ECOBIOP, INRAE-UPPA)
    - Olivier Lecucq (DICE, CNRS-AMU-UTLN-UPPA)
    - Ernesto Exposito (LIUPPA, UPPA)
    - Giuseppe Buscarnera (Northwestern University, en visio)
    - Steven Beissinger (UC Berkeley)
    - Denise Pires de Carvalho (Université fédérale de Rio de Janeiro)


Vendredi 24 septembre 2021  Jour 3

  • 9h30-11h30 | Session 5 « Questionner les frontières et relever le défi des différences »
    Présidée par Hélène Laplace-Claverie (ALTER, UPPA)
    | Rencontre avec David Diop (ALTER, UPPA), animée par Pierre Vilar (ALTER, UPPA)
    David DIOP, maître de conférences HDR à l’UPPA, est lauréat du Goncourt des Lycéens 2018 et de l’International Booker Prize 2021 pour son roman Frère d’âme (At Night All Blood is Black). Il est actuellement sur la liste du Goncourt 2021 pour son nouveau roman La Porte du voyage sans retour.
    Cette rencontre avec l’enseignant-chercheur et écrivain sera l’occasion d’évoquer avec lui ces frontières qui traversent un parcours d’écriture : frontières des langues et des usages, frontières du temps, frontières des genres, frontières du savoir et de la fiction, de la recherche scientifique et de l’imaginaire…

    | Les recherches à l’UPPA :
    - Géraldine Bachoué-Pédrouzo (CDRE, UPPA) : “La coopération transfrontalière”
    - Isabelle Chort (TREE, CNRS-UPPA) : “La frontière comme lieu d’enquête : évolutions des flux migratoires aux frontières Nord et Sud du Mexique”
    | Table ronde animée by Nadia Mékouar-Hertzberg (ALTER, UPPA) :
    - Itziar Alkorta Idiakez (faculté de droit de l’Université du Pays Basque espagnol UPV/EHU)
    - Géraldine Bachoué-Pédrouzo (CDRE, UPPA)
    - Sébastien Velut (Université Sorbonne Nouvelle)
    - Jamal Bouoiyour (TREE, CNRS-UPPA)

  • 12h00-13h00 | “Ambition internationale – Les alliances européennes”
    Présidée par Mohamed Amara (UPPA)
    Animée par Denis Varaschin, président de l’Université Savoie Mont Blanc
    | Conférence introductive : Carle Bonafous-Murat, ancien président de l’Université Sorbonne Nouvelle, délégué permanent de la Conférence des présidents d’université auprès de l’Europe à Bruxelles
    “Les universités européennes, le modèle, les perspectives Présentation générale”
    | Table ronde : 

    - L’Alliance UNITA : Stefano Geuna, recteur de l’Université de Turin
    - La coopération transfrontalière UNIZAR/UPPA : Francisco Beltran, vice-recteur des affaires internationales de l’Université de Saragosse (UNIZAR)

  • 13h00 | Clôture :  Laurent Bordes, président UPPA, Isabelle Baraille vice-présidente UPPA en charge de la recherche, Gilles Pijaudier-Cabot, directeur exécutif E2S UPPA


Consulter la liste des unités de recherche UPPA