2016-06-NL101-Ecocène

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Culture & Sport

    • Rencontre avec les auteurs de polar, Víctor del Árbol et Alicia Giménez-Bartlett

      Rencontre avec les auteurs de polar, Víctor del Árbol et Alicia Giménez-Bartlett, à 15h, à l'amphithéâtre de la présidence.
      Dans le cadre du Festival Un aller-retour dans le Noir et du colloque L’imaginaire...

      Lire la suite

    • Ouverture de saisonDans le cadre de la journée sport / culture / santé de l’UPPA

      12H30 Cirque actuel : mat culbuto et fil
      Parvis du restaurant universitaire Cap Sud - Gratuit
       
      Culbuto - Cie Mauvais coton (Ardèche)
      De quoi sommes nous capables ?
      En vrai, se prouver que c’est possible....

      Lire la suite

    • Concert Slim Cessna’s Auto Club + Stop IIrock alternative / country alternative (Denver) + country / blues (Bordeaux)

      Slim Cessna’s Auto Club (Denver)
      rock alternative / country alternative
       
      C'est en 1992 que le groupe se forme à Denver, Colorado, autour de sa figure charismatique, Slim Cessna, chanteur et ancien membre...

      Lire la suite

    • Wild par la Cie Fearless RabbitsThéâtre – danse – cirque

      Entre horizontalité et verticalité, extrême lenteur et fulgurance animale, une tentative de retour à la nature ; ou comment éclairer, mettre en évidence, nos pulsions tribales, animales...
      Au sein d’une...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Quand l'UPPA collabore avec le monde associatif...Sensibilisation aux enjeux du changement climatique par Ecocène. Une belle journée de restitution à l'université

Suite à un appel à projet de la région ALPC (Aquitaine Limousin Poitou-Charentes) portant sur la sensibilisation au changement climatique en Aquitaine, l’association Ecocène a élaboré et proposé un programme d’actions se situant à mi-chemin entre la recherche et l’éducation à l’environnement, pour sensibiliser des lycéens et leurs familles.

Cette association, dont l’objet est de d’accompagner nos sociétés dans sa transition vers un monde durable, bénéficie, depuis plusieurs années, d’une convention avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, au même titre que Lacq-Odyssée, par exemple, CCSTI des Pays de l‘Adour. Depuis ce printemps 2016, la convention de partenariat entre Ecocène et l’UPPA est même devenue pluriannuelle (échéance avril 2019).

 L’UPPA était le principal partenaire scientifique de cette opération. Xavier Arnauld de Sartre, chercheur à l'université, a pu apporter un éclairage sur les problèmes débattus à la COP21 il y a quelques mois. Ainsi, une partie des recherches menées actuellement au sein des laboratoires de l’Université et du CNRS est directement diffusée, sous une forme vulgarisée, auprès des jeunes. Selon les professeurs, ce moment a été très enrichissant. Loin d’un cours magistral, le chercheur a instauré un dialogue qui a passionné les élèves et aucune question n’a été éludée : changement climatique, causes, conséquences, développement durable, enjeux de la COP21, perspectives…

Le 27 mai 2016, une belle journée de restitution, de rencontre entre les participants et d’échanges a été organisée à l’UPPA avec les 120 élèves des lycées Jacques Monod (Lescar), Paul Rey (Nay), Gaston Fébus (Orthez) et Louis Barthou (Pau) qui ont été bénéficiaires et acteurs de ce projet. Ce fut également l’occasion pour ces lycéens de passer une journée à l’université.

        
Les 120 élèves des lycées Jacques Monod (Lescar), Paul Rey (Nay), Gaston Fébus (Orthez) et Louis Barthou (Pau)

Pour introduire cette journée, Mohamed Amara, président de l'UPPA, Natalie Francq, conseillère régionale et Xavier Arnauld de Sartre, chercheur mais aussi membre de l’association Ecocène qu’il préside, se sont passés le relais.

Une partie du projet était axée sur la réalisation de diagnostics de consommation de gaz à effet de serre (GES) par les lycéens au sein de leurs familles (outil Coach Carbone ®). En effet, la demande de la région était d’impliquer les jeunes, mais aussi leur entourage.

La participation a été exceptionnelle ! 96 familles des 120 élèves (80 % des familles) ont complété leur diagnostic Coach Carbone afin d’évaluer leurs contributions aux émissions de gaz à effet de serre et 70 se sont engagées sur un plan d’actions, soit 58 % des familles concernées au lancement du projet. En un an, les plans d’actions volontairement mis en place par les familles ont permis d’économiser 17% d'émissions en moyenne dans les foyers, soit 272 tonnes de CO2 équivalant à 34 930 litres de carburant ou encore 71 400 euros ! Un succès !

Après ce bilan positif, les jeunes ont pu dialoguer avec les scientifiques de l’université et Guillaume Simonet, chercheur associé à l'I4CE sur les questions d'adaptation aux changements climatiques, a présenté des actions et des alternatives concrètes à mener de manière individuelle et collective. Pour finir, un scénario digne de Jules Verne a fait voyager les lycéens dans la ville du futur. Des élus et représentants des services de l’Etat ont également illustré les actions de la DREAL et de la région ALPC. 

Les productions des élèves, présentées lors de deux sessions dans le hall de l'UFR de sciences et techniques, ont enthousiasmé par leur diversité et leur qualité : karaokés avec chorégraphie, vidéos, quiz, affiches, slogans chocs, magazine (avec horoscope, BD, astuces, test...), plateaux de jeux, animations numériques, dégustations de fruits et légumes...   

Grâce aux boitiers voteurs interactifs mis à disposition par l’UPPA, la fin de journée a été clôturée par un défi-quiz sur le changement climatique. Les jeunes ont également évalué la mise en œuvre du projet en direct !

Des résultats encourageants :

  • 57 % des lycéens proposeraient à leurs proches de réaliser leur diagnostic avec l'outil Coach Carbone,
  • 39% des lycéens jugent ce projet important et sympa alors que 42% le jugent ennuyeux... mais nécessaire !
  • 98% des élèves considèrent intéressant que d’autres élèves de seconde participent à ce projet dans les années à venir,
  • 82% des lycéens mettent en place des actions pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre.

Pour mener à bien ce projet, Ecocène a été soutenue par plusieurs partenaires : la région ALPC, la DREAL ALPC, la Fondation Bouygues Telecom, le GRAINE Aquitaine et, pour le volet scientifique, par l’UPPA.

A l’échelle nationale, la Fondation Bouygues Telecom a sélectionné 10 projets exemplaires dans divers domaines parmi ceux qu’elle soutient. C’est le seul projet « environnement » qui a été retenu. Résultat : l’association parisienne In-Focus, spécialisée dans la communication d’actions menées dans le champ de l’économie sociale et solidaire, s’est déplacée et a filmé l’ensemble de la journée. Un montage de quelques minutes sera bientôt disponible.