Quelques photos de l'édition 2023

Journée « Filles, maths et informatique » : 120 lycéennes sur le campus de PauUne nouvelle édition réussie !

Le 14 décembre 2023, 120 lycéennes des Pyrénées-Atlantiques et des Landes ont été accueillies sur le campus de Pau de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour afin d’assister à la 5ème édition de la journée « Filles et maths ».

Organisée par Isabelle Greff du Laboratoire de mathématiques et de leurs applications (LMAP) de l’UPPA, soutenue par l’académie de Bordeaux et par l’association Femmes & Mathématiques, cette journée a pour objectif de discuter autour des stéréotypes associés aux femmes et aux métiers scientifiques pour (re) donner confiance aux filles et leur permettre d’avoir l’ambition de poursuivre leurs études en mathématiques et/ou informatique si ce sont des domaines qui les intéressent.

Une journée placée sous le signe de la discussion

Pièce de théâtre forum « Codée » jouée par une comédienne et une lycéenne
A 9h00, 120 lycéennes, accompagnées de 13 enseignants sont accueillies dans l’amphithéâtre du bâtiment Duboué avec un mot d’introduction de Hervé Carrier, professeur des universités au Laboratoire des fluides complexes et leurs réservoirs - LFCR de l’UPPA et directeur du Collège Sciences et Technologies pour l'Energie et l'Environnement (STEE).

Démarre ensuite une conférence de vulgarisation mathématiques par Christèle Etchegaray, chargée de recherche à INRIA (équipe MONC) et à l’Institut de Mathématiques de Bordeaux sur le thème de la modélisation mathématique comme outil de compréhension de la dynamique des cellules. Un atelier autour des stéréotypes et des métiers des mathématiques a ensuite été animé par Isabelle Greff, maître de conférences au LMAP de l’UPPA.

Avant la pause repas, un speed-meeting était organisé pour permettre à toutes les lycéennes (rassemblées en 13 groupes) de rencontrer des femmes scientifiques (enseignantes, chercheuses, ingénieures, doctorantes, étudiantes…). 19 intervenantes étaient présentes et tournaient toutes les 12 minutes pour rencontrer un nouveau groupe de lycéennes. Au total, chaque lycéenne a pu rencontrer 7 intervenantes différentes.

Au retour du déjeuner, place à la pièce de théâtre forum « Codée » proposée par la compagnie LASP/équipe du matin, dont le rôle est d’explorer les préjugés sociaux sur la place des femmes dans les sciences et d’évoquer le choix des futures options possibles.

La pièce de théâtre est d’abord jouée par les acteurs. Cette pièce de théâtre se voulant interactive, après plusieurs échanges et discussions entre élèves et comédiens, des lycéennes volontaires ont pu rejouer des bouts de la pièce de théâtre en tournant la scène comme elles le souhaitaient afin de pouvoir s’exprimer librement.

La journée se termine vers 16h00 et les lycéennes semblent ravies de tous ces échanges.

Un très grand merci au Laboratoire de mathématiques et de leurs applications (LMAP), au Collège sciences et technologies pour l'énergie et l'environnement (STEE), au label Science avec et pour la société (SAPS) et à l’Institut pluridisciplinaire de recherche appliquée (IPRA), pour leur soutien financier et logistique.

Merci également aux 120 lycéennes scolarisées en 2nde et 1ère dans des lycées des Pyrénées-Atlantiques et des Landes pour leur participation à cette belle journée.

Parmi les lycées participants :

  • Lycée Charles Despiau - Mont-de-Marsan (40) ;
  • Lycée Gaston Fébus - Orthez (64) ;
  • Lycée Gaston Crampe - Aire-sur-l'Adour (40) ;
  • Lycée Largenté - Bayonne (64) ;
  • Lycée Victor Duruy - Mont-de-Marsan (40) ;
  • Lycée Saint-John Perse - Pau (64) ;
  • Institut Saint Dominique - Pau (64) ;
  • Lycée Albert Camus - Mourenx (64) ;
  • Lycée de Borda - Dax (40).

Des accompagnateurs et intervenantes très satisfaits de cette journée

Isabelle Greff, organisatrice de cette journée, a reçu plusieurs retours très positifs des professeurs accompagnants.

Pour le lycée Charles Despiau - Mont-de-Marsan (40) :

« Les élèves du lycée Despiau ont été enchantées de l'intégralité de la journée. « Génial » a été le terme qualificatif majoritairement employé et aucune réserve ni critique n’a été émise de leur part. »

Pour le lycée de Borda - Dax (40) :

« À titre personnel j’ai trouvé cette sortie vraiment intéressante. Nous avons commencé par la rencontre avec une chercheuse qui venait de Bordeaux et qui nous a fait part de son parcours. C’était vraiment impressionnant, d’une part la durée de ses études mais aussi sa détermination et sa passion pour les sciences et les mathématiques. Puis nous avons participé au speed-meeting, tout autant enrichissant, au cours duquel nous avons échangé avec des ingénieures et chercheuses. Leurs parcours étaient tous aussi intéressants les uns que les autres, et reflétaient à la fois leur passion pour leur métier mais aussi leur volonté de voir les femmes davantage représentées dans ces métiers. Puis l’après-midi nous avons assisté à une pièce de théâtre jouée par trois comédiens. Cette pièce traitait du choix d’orientation d’une adolescente qui hésitait entre choisir la voie que les autres lui recommandaient et choisir une voie qui lui plaît. A nouveau, cela nous a permis de nous identifier dans la situation vécue par l’adolescente et ce, de manière très ludique. »

_ Laélia