L’UPPA lance l’Institut de Coopération Transfrontalière avec deux universités espagnoles

Voir légende* ci-dessous.

Lancement du projet d’Institut de coopération transfrontalière issu du monde universitaire sur la frontière franco-espagnole

Le président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour Laurent Bordes, le recteur de l’Université Publique de Navarre Ramón Gonzalo et la vice-rectrice langue basque culture et internationalisation de l’Université Publique du Pays Basque Juncal Gutierrez Mangado ont présenté, vendredi 26 janvier 2024, sur le campus de la Nive à Bayonne, le projet de création d’un Institut de coopération transfrontalière. Ce projet vient renforcer les coopérations existantes entre les trois universités et mettre en œuvre la question du transfert de connaissance vers la société.

De part et d’autre des Pyrénées, les territoires frontaliers ont une longue expérience de la coopération et portent une multitude de projets transfrontaliers dans tous les domaines, témoignant de la vitalité des échanges par-delà la frontière. Mais dans leurs relations transfrontalières, les administrations, les entités locales, les entreprises, les associations demeurent confrontées à des obstacles liés à une méconnaissance de l’environnement administratif, juridique, économique, linguistique et culturel du voisin.

Partant de ce constat, les trois universités frontalières – l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) via son Centre de documentation et de recherches européennes (CDRE), l’Université publique de Navarre (UPNA) et l’Université du Pays Basque (UPV/EHU) – font le pari d’une vision intégrée des territoires à travers le renforcement de la connaissance des acteurs frontaliers sur les problématiques transfrontalières qu’ils rencontrent. Leur ambition est de créer un institut de coopération transfrontalière sur la frontière franco-espagnole.

En vue de sa mise en place, un projet sur 3 ans (2023-2026) a vocation à mieux identifier les besoins des acteurs du territoire transfrontalier, structurer l’organisme et cocréer et expérimenter une offre de services (études, formations, journée d’études, etc.).

Ce projet est lauréat du Programme opérationnel de coopération territoriale Espagne France Andorre (POCTEFA 21-27), cofinancé par le Fonds européen de développement régional de l’Union Européenne (FEDER) et s’inscrit dans un partenariat stratégique avec l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine – Euskadi – Navarre (NAEN). Il a été soutenu dès 2022 par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à travers son dialogue stratégique et de gestion avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

* Légende photo :

  • Iker Nabaskues, vice-doyen mobilités, plurilinguisme et relations internationales - Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea.
  • Alicia Chicharro, directrice internationalisation et coopérations - Universidad Pública de Navarra.
  • Juncal Gutierrez Mangado, vice-rectrice Euskera, cultura e internacionalización - Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea.
  • Laurent Bordes, président - Université de Pau et des Pays de l’Adour.
  • Ramón Gonzalo García, recteur - Universidad Pública de Navarra.
  • Géraldine Bachoué-Pédrouzo, directrice du Centre de Documentation et de Recherches Européennes - Université de Pau et des Pays de l’Adour.
  • Mathieu Bergé, conseiller régional délégué à l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre - Région Nouvelle-Aquitaine.
  • Jean-Louis Valls, directeur - Communauté de Travail des Pyrénées (CTP).
  • Alain Lamassoure, ancien ministre et député européen, parrain d’honneur de l’Institut de Coopération Transfrontalière.
  • Jean-Pierre Mirande, élu en charge de la coopération transfrontalière - Département des Pyrénées-Atlantiques.


Télécharger le communiqué de presse en français,  espagnol  et  basque