Remise du titre et des insignes de Docteur honoris causa au docteur Denis Mukwege

Docteur Denis Mukwege et Laurent Bordes, président de l’université (crédit photo : UPPA)
Docteur Denis Mukwege et Laurent Bordes, président de l’université (crédit photo : UPPA)

Docteur Denis Mukwege et Laurent Bordes, président de l’université (crédit photo : UPPA)L'Université de Pau et des Pays de l'Adour a eu le plaisir d'honorer...

Lire la suite

La première promotion du DU, diplôme d’université, « Aide humanitaire et internationale » baptisée « Denis Mukwege »

En 2021, l’UPPA et l’Institut Francophone pour la Justice et la démocratie, IFJD - Institut Louis Joinet, ont créé le Diplôme d’université Aide humanitaire et internationale, sous la direction de Jean-Pierre Massias, professeur de droit public à l’UPPA et président de l’IFJD, et de Florence Pradayrol, enseignante en lettres modernes.

Ce diplôme, proposé sur le campus de Bayonne par le Collège Etudes européennes et internationales de l’UPPA, permet aux étudiants et aux professionnels intéressés par l’aide internationale d’acquérir les connaissances et compétences essentielles à leur projet professionnel, de confirmer leurs ambitions professionnelles et/ou de renforcer leurs chances d’accéder aux masters spécialisés dans ces domaines. Il s’agit ainsi de les accompagner dans l’accès à des métiers porteurs de sens et d’engagement.

Le 5 mai 2022, la première promotion d’étudiants du Diplôme d’Université Aide humanitaire et internationale a eu l’honneur d’être baptisée « Promotion Denis Mukwege » en hommage à la collaboration exceptionnelle qui s’est construite entre le Docteur Mukwege et l’Institut Louis Joinet.

« La présence du Docteur Mukwege à Bayonne témoigne de la vigueur du partenariat instauré avec l'IFJD, tant pour les actions sur le terrain que pour la formation des acteurs humanitaires, et augure de nouvelles collaborations dans les années à venir » témoigne Jean-Pierre Massias, responsable du DU « Aide humanitaire internationale » de l’UPPA et président de l’IFJD – Louis Joinet. »

La relation entre l’IFJD et le Docteur Mukwege et, plus globalement, la Fondation Panzi et la Fondation Dr Mukwege, a commencé dès 2016, au travers d’une collaboration concernant l’Université d’été Femmes et Justice transitionnelle organisée par l’Institut au Pays basque. Si le Docteur Mukwege est un gynécologue éminent, il est aussi un fervent défenseur de la lutte contre l’impunité et tout particulièrement préoccupé par les questions juridiques qui en sont les corollaires. Le discours qu’il a prononcé lors de la remise de son Prix Nobel de la Paix en 2018 en est certainement l’un des meilleurs symboles. De son expérience au sein de l’Hôpital de Panzi, est ainsi née sa profonde conviction que le recul de la véritable épidémie de viols de plus en plus graves commis dans l’Est du Congo ne sera possible que par une réponse judiciaire adaptée.

Depuis 2016, le partenariat n’a fait que se renforcer dans les trois axes d’action de l’IFJD (recherche, formation, action sur le terrain) : projet d’Ecole de droit consacrée aux violences sexuelles à Bukavu afin de former l’ensemble des acteurs de la chaîne pénale y compris les étudiants en droit, création à Bangui (République centrafricaine) d’un centre d’assistance holistique aux victimes de violences sexuelles (Projet Nengo, cofinancé par l’AFD et la Fondation Pierre Fabre, cheffe de file), Ecole de droit créée en Centrafrique par l’IFJD en complément du Projet Nengo, colloque sur la réponse juridique aux viols de guerre (2019, TGI de Paris) notamment.