L'UPPA, un acteur du territoire aux côtés d'INNOPY

Par La Direction de la communication

Rencontre avec Laurence Nemes, chef de projet au ‎Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques et pilote du programme d'investissement INNOPY labellisé ''Territoires d'Innovation''.

En quoi consiste le projet INNOPY ?

Il s'agit d'une stratégie ambitieuse portée par le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, le Conseil départemental des Hautes-Pyrénées et une cinquantaine de partenaires privés ou publics, dont l'Université de Pau et des Pays de l'Adour. Nous avons répondu ensemble à l'appel à projets ''Territoires d'innovation'' lancé par le Premier ministre en novembre 2018. L'objectif est d’accompagner les territoires porteurs de solutions innovantes pour transformer notre pays et répondre concrètement aux enjeux de transitions dans un souci de développement économique. Les actions accompagnées doivent être déjà matures. Labellisé en septembre 2019, INNOPY repose sur trois transitions - énergétique, agro-écologique et numérique - et compte vingt-deux actions portées par des maîtres d’ouvrage publics et privés.

 

Quel budget ?

L’État a réservé 24 M€ de fonds du programme d’investissement d’avenir pour financer les actions innovantes présentées : 6 M€ en subvention pour treize actions ; 18 M€ pour neuf actions sous la forme d'une prise de participation dans le capital des sociétés portant les innovations. De 2019 à 2029, INNOPY représente un programme d’investissement d'un montant total de 127 M€. Déjà dix-huit actions ont démarré en 2020 et 1,4 M€ de subvention ont été versés. En 2021, 1,9 M€ sont d’ores et déjà mobilisés. Les actions financées par une prise de participation de l’État sont quant à elles en phases de validation de la robustesse de leur modèle économique.

 

Quelle est la place de l'UPPA dans INNOPY ?

L'UPPA est un partenaire incontournable de l'innovation sur le territoire. Labellisée I-SITE en 2017 pour son projet E2S UPPA, l'université a de surcroît une forte culture de la candidature aux appels à projets compétitifs. Partenaire privilégié dès le travail de préparation de la candidature, l'UPPA est aujourd'hui membre du COMEX, le comité de pilotage stratégique d'INNOPY. L'université impulse et accompagne en outre la création de startups sur le territoire. Elle nous apporte aussi une ouverture internationale, des regards extérieurs, grâce à ses alliances en Europe, notamment via UNITA. Ce dernier point est d'autant plus important que le projet INNOPY porte une dimension transfrontalière. Plusieurs actions, permettant de déployer des innovations issues des laboratoires de recherche sur le territoire, mobilisent également l'expertise de l'UPPA. 

 

Quelles sont les actions auxquelles l'UPPA est associée ?


Miraiga
Je pense par exemple au photovoltaïque solaire flottant sur lacs d’irrigation (
TERA 64), sur toiture et l’agri-photovoltaïque. Une action portée par le GIE des Irrigants. L’UPPA accompagne le projet dans ses dimensions innovantes. L’action vise à diversifier et consolider les revenus des agriculteurs éleveurs, produire une électricité verte couvrant a minima les besoins d’autoconsommation agricole et développer les modèles résilients de la transition énergétique. L'UPPA s'implique aussi dans le développement de systèmes photovoltaïques organiques (OPV). Des chercheurs du CNRS travaillent sur l’amélioration de cette technologie nouvelle d’un film photovoltaïque organique souple, ultrafin, flexible, transparent, français et recyclable. On peut également citer l’action portée par l’association Lin des Pyrénées visant à réintroduire la filière lin oléagineux dans le sud-ouest et à proposer la fabrication en circuits courts de produits à base d’un matériau biosourcé, la fibre de lin, transformé et utilisé localement. Dans le même esprit, l'UPPA est associée à l'action MIRAIGA, elle aussi portée par l’association Lin des Pyrénées. Il s'agit ici de fournir une plateforme écologique peu coûteuse – une planche de surf autonome et motorisée, fabriquée à partir de lin et dotée de panneaux OPV - capable d’intégrer des systèmes de surveillance de l’environnement, d’aider aux études sur les océans et de mettre en place des plans d’action pour la préservation de la biodiversité. L'UPPA s'investit enfin dans de nombreux autres domaines liés à la transition énergétique, comme les bio-carburants, l’hydrogène et son stockage.