L’UPPA participe au nouveau labo international “MacLife” dédié aux impacts climatiques sur les écosystèmes d’eau douceFrance-Espagne-USA

Par Service presse INRAE et Direction de la Communication de l'UPPA

Le 10 juin 2021, Philippe Mauguin, Président-directeur général d’INRAE, Noam Pines, Directeur Associé à l’Université de Californie à Berkeley, Laurent Bordes, Président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, et Eva Ferreira Garcia, Rectrice de l’Université du Pays Basque à Bilbao, se sont engagés dans la création d’un nouveau Laboratoire International Associé : le LIA MacLife. En réunissant des expertises disciplinaires complémentaires, ce nouveau laboratoire « sans murs » sera dédié aux connaissances relatives aux impacts du changement climatique sur les organismes et écosystèmes d’eau douce. Les travaux communs des équipes impliquées doivent permettre de proposer des politiques adaptées pour la gestion des milieux aquatiques.

En réunissant leurs connaissances, compétences et installations expérimentales au sein du laboratoire international associé MacLife, les 3 équipes impliquées (l’UMR Ecobiop à Saint-Pée-sur-Nivelle, le Freshwater Group à Berkeley et le Aquatic Ecology Group à Bilbao) exploreront les impacts du changement climatique à différents niveaux d’organisations écologiques (des gènes aux écosystèmes), leurs interactions, et ce à différentes échelles de temps et d’espace, afin de proposer des politiques et des actions de gestion qui favorisent la stabilité, la résilience et l’adaptation des populations et communautés aquatiques au changement climatique.

L’objectif cible du projet MacLife est de découvrir comment les réseaux écologiques et la biodiversité (à plusieurs niveaux d'organisation imbriqués) constituent des réseaux favorisant une réponse adaptative des espèces et la résilience des écosystèmes d’eau douce aux changements environnementaux rapides. Une attention particulière sera portée aux conséquences des évènements extrêmes (augmentation de fréquence des crues, des sécheresses…) sur les organismes aquatiques dont des espèces menacées à fort intérêt patrimonial et halieutique tels que les poissons migrateurs (saumon, anguille…), les écosystèmes et les services qu’ils produisent pour une meilleure anticipation des risques, en s’appuyant sur les diversités climatiques des sites d’étude (France, Californie, Espagne).

Le projet vise le transfert de connaissances auprès de communautés scientifiques plus larges mais aussi auprès d’un public de gestionnaires afin d’imaginer les futures stratégies de gestion des ressources naturelles, des écosystèmes et leurs bénéfices associés.

La création de ce LIA est le fruit d’une longue collaboration entre les partenaires. L’I-Site Energy Environment Solutions (E2S), porté par l’Université de Pau et Pays de l’Adour, y prend une part majeure en assurant le financement pour les deux années à venir de projets de thèses et post-doctorats, dans la continuité de leur partenariat historique avec l’UMR Ecobiop.

 

Site web INRAE : "France-Espagne-USA : un nouveau Laboratoire International Associé dédié aux impacts climatiques sur les écosystèmes d'eau douce"