2017-04-ExpoArtistestoulousains

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Culture & Sport

    • Les CampulsationsFestival de rentrée


      Jeudi 27 septembre
      En partenariat avec le CROUS de Bordeaux et Enfin Jeudi
      En partenariat avec Radio Nova


      Lire la suite

    • Enfin jeudi ! - CampulsationsPau - Parvis du RU Cap Sud

      Jeudi 27 septembre 2018 à 11h30-18h : Campulsations, sur le parvis du RU Cap-Sud.En partenariat avec le CROUS et La Centrifugeuse.
      "Vide-Piaule" animé par la fanfare N.U.L. (surf music tout terrain)
      Etudiant-e-s...

      Lire la suite

    • Enfin jeudi ! - Rencontre avec des auteurs de polars Pau - Amphithéâtre de la présidence

      Jeudi 4 octobre 2018 à 14h : rencontre avec des auteurs de polars à l'amphi de la présidence.Dans le cadre du festival de littérature noire Un aller-retour dans le noir.
      Plongez dans l’univers du polar...

      Lire la suite

    • Festival A Tant Rêver Du Roi #7Festival musique indé / rock


      Samedi 6 Octobre
      Ouverture des portes à 20H
      Concerts dès 20H30
      musique indé / rock
      12 € / 15 €
      En partenariat avec A Tant Rêver Du Roi

      Lire la suite

    • Journée Sport - Culture - Santé de l’UPPAVide-dressing, concerts, boum...


      Jeudi 11 octobre - Gratuit
      En partenariat avec Enfin Jeudi

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Exposition "Collectif d’artistes toulousains"

Exposition "Collectif d’artistes toulousains"Pau - BU droit-lettres

Art&Fac, association des historien(ne)s de l’art et des archéologues de l’UPPA, présente, du 3 au 22 avril 2017, l’exposition Collectif d’artistes toulousains.

Cinq artistes très différents sont exposés : Damien Bleurvacq, Guillaume Balssa, Annlor Codina, Enrike Gomez et Elie Cinqpeyres.
Damien présente des œuvres empreintes de street art et de pratique soignée de la calligraphie (calligraffiti) ; Guillaume développe une iconographie mystérieuse autour de runes nordiques et de créatures venues d’un autre monde dans une palette sombre ; Annlor réalise des installations alliant trash et douceur avec, notamment, l’utilisation répétée de cartouches de chasse colorées questionnant sur la banalisation des images violentes ; Enrike reprend les codes du réalisme socialiste pour y attacher des problématiques sociales actuelles (violences policières, migration, inégalités sociales) et enfin Elie donne vie à des morceaux de métal pour mettre sur pieds des robots à taille humaine dont l’humanité reste troublante.

Cette exposition est un moment pour se questionner sur les conditions de travail et de vie des artistes, leur accès à un atelier, à des expositions et à la vente lorsqu’ils ne sont pas chapeautés par une galerie.

Art&Fac souhaite également faire entrer des créations originales au sein de l’université dans une volonté de donner un autre regard sur l’art contemporain, souvent décrié sur les médias traditionnels.

Pour plus d’informations et/ou pour réserver votre visite : artetfacuppa @ gmail.com