2021-01 - E2SUPPA_SynergieAvecActeursTerritoire

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Contacter UPPA Entreprise

Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Bâtiment des Sciences
1er étage, bureau 123
Avenue de l'Université
BP 576 - 64012 PAU Cedex

Tél : +33(0)5 59 40 73 99
uppaentreprises @ univ-pau.fr

 

PDF
Vous êtes ici :

E2S UPPA : une synergie avec les acteurs du territoire

Chercheur Xylomat ©AlexisChézière/UPPATech

Lauréat en 2017 du label d’excellence I-SITE, le consortium formé par l'UPPA et les centres de recherche nationaux Inria (numérique), INRAe (agriculture, alimentation et environnement) et le CNRS apporte aux entreprises et aux acteurs du territoire des solutions innovantes dans le domaine de la transition énergétique et environnementale.

Les partenariats sont l'une des raisons d'être du projet E2S (Solutions pour l’Énergie et l'Environnement), lauréat du programme d'investissements d'avenir I-SITE (Initiatives Science-Innovation-Territoires-Économie). Porté depuis 4 ans par l'UPPA, Inria, l'INRAe et le CNRS, E2S contribue non seulement à renforcer l'excellence académique, mais aussi les performances des acteurs privés et publics sur le territoire.

« Depuis 50 ans, la montée en puissance de l'université se nourrit des partenariats noués avec les entreprises, les associations et les collectivités, souligne Laurent Bordes, président de l'UPPA. Nombre de nos thématiques de recherche dans le domaine de la transition énergétique et environnementale sont intrinsèquement liées au développement de la R&D sur le territoire.
Nous avons besoin des acteurs privés de la recherche pour accroître notre attractivité et la visibilité de nos chercheurs à l'international, tout comme ils ont besoin de nous pour innover et conquérir les marchés de demain. »

Des compétences et des équipements de pointe

De la TPE à la multinationale, l'université ne manque pas d'arguments pour convaincre les entreprises de faire appel à ses services :

  • 30 chaires d'expertises de haut niveau,
  • 8 laboratoires communs,
  • 2 écoles d'ingénieurs,
  • 1 école universitaire de management (IAE),
  • 14 Masters spécialisés
  • plus de 1000 enseignants-chercheurs, chercheurs et ingénieurs.

C'est aussi un centre de services exceptionnel, baptisé UPPA Tech, regroupant l’ensemble de la puissance expérimentale des laboratoires de recherche de l’UPPA : 18 plateaux spécialisés couvrant un large spectre de compétences et d’expérimentations en lien avec l’énergie et l’environnement, mais aussi dans divers domaines d’application tels que l’agroalimentaire, la pharmaceutique ou les matériaux.

UPPA Tech met ainsi à la disposition des entreprises et des collectivités des outils parfois uniques en France ou en Europe et des compétences de très haut niveau scientifique et technique.

Une approche pluridisciplinaire

En outre, E2S UPPA accompagne ses partenaires sur des problématiques relevant aussi bien des sciences et technologies que des sciences humaines et sociales :

  • solutions pour l’habitat autonome et le stockage d’énergie ;
  • nouvelles énergies ;
  • création de nouveaux matériaux inspirés de la nature, de produits biosourcés, de procédés de fabrication sobres, d'outils de stockage de CO2 sécurisé ;
  • compréhension de notre écosystème ;
  • résilience des infrastructures littorales et de montagne face au changement climatique, développement de nouveaux capteurs pour un meilleur suivi environnemental, analyse de l’impact de polluants émergents sur l’environnement ;
  • appréhension des enjeux juridiques et des préoccupations environnementales de nos sociétés permettant d'imaginer des alternatives et de nouvelles pratiques écologiquement vertueuses en matière d’habitat, de mobilité, d’organisation du travail ou de loisirs...

Des projets ambitieux

E2S UPPA compte à ce jour une centaine de collaborations actives.

Saft, leader européen de la batterie, et le premier chimiste français Arkema ont par exemple choisi de s'associer à l’IPREM (UPPA-CNRS), au centre d’imagerie à rayons X D-MEX (UPPA-CNRS) et au laboratoire Pau Droit Public (UPPA) pour développer de nouveaux systèmes de batteries utilisant la technologie des électrolytes solides. Dirigé par le professeur Hervé Martinez, ce projet pourrait bouleverser les secteurs des véhicules électriques et du stockage des énergies renouvelables.

Implantée à Anglet, la Chaire d'excellence HPC Waves (High Performance Computing of Waves), associant la Région Nouvelle Aquitaine et l'Agglomération Pays Basque, se distingue quant à elle par ses retombées sur le territoire. Portée par le scientifique Volker Roeber, expert international de la modélisation numérique des vagues, HPC Waves recherche des solutions pour atténuer les dégâts causés par les tempêtes sur les infrastructures littorales et imagine des applications liées aux systèmes d'énergie marine renouvelable.

« Nous sommes engagés aux côtés des entreprises et des partenaires publics ou privés pour relever ensemble les défis de demain », résume Gilles Pijaudier-Cabot, directeur exécutif d'E2S, rappelant du reste le lancement en 2017 du Cluster des Entreprises de l'UPPA (CEPyA).

Animé par des dirigeants d’entreprises en étroite coopération avec les responsables de l’université, CEPyA contribue déjà à être un relais et à développer une offre universitaire adaptée aux besoins du territoire.

Crédit photo d'ouverture ©AlexisChézière/UPPATech