2017-09-ConferenceInaugurale

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Culture & Sport

    • Altin Gün + DJ No BreakfastConcert psychédélico oriental


      Mercredi 24 octobre - 21H - 8 € / 10 € / 13 €
      En partenariat avec Soyouz

      Lire la suite

    • Enfin jeudi ! - "Archéo’Jeudi"Pau - Hall du bâtiment des sciences et techniques

      Jeudi 25 octobre 2018 à 14h : "Archéo’Jeudi", dans le hall du bâtiment des sciences et techniques.
      En partenariat avec Lacq Odyssée et la filière "Histoire de l’art et archéologie" de l’UPPA.
      Une après-midi...

      Lire la suite

    • Sarah McCoy + BotibolConcert ragtime / blues + folk / indie


      Samedi 27 octobre - 21H - 8 € / 10 € / 13 €
      En partenariat avec les ACP
      Jauge limitée : réservation obligatoire

      Lire la suite

    • Concert étudiant de l'OPPBConcert musique classique


      Mercredi 7 novembre - 21H - Gratuit
      Orchestre de Pau Pays de Béarn, direction Fayçal Karoui
      Eva Zavaro, violon
      musique classique

      Lire la suite

    • "Enfin Jeux’di !"Pau - Bâtiment de lettres

      Jeudi 8 novembre à 14h : Enfin Jeux’di ! dans le bâtiment de lettres.En partenariat avec Laludikavern et le Festival du Jeu de Société de Pau.
      Si l’on vous dit « jeux de sociétés », vous répondez : grands...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Conférence inaugurale : "Écrire un récit national est-il encore possible ?"

Conférence inaugurale : "Écrire un récit national est-il encore possible ?"

Mardi 5 septembre 2017 à 17h30 à l'amphithéâtre de la présidence, conférence inaugurale, Écrire un récit national est-il encore possible ?, par Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite d'histoire contemporaine à l'Université de Lyon 1, co-fondatrice et membre du comité de rédaction de CLIO Femmes Genre Histoire.

Au moment où l'histoire globale est plébiscitée, est-il encore possible d'écrire une histoire de France qui ne s'enferme pas dans les frontières hexagonales et qui ne convoque pas un peuple imaginaire, socle de revendications identitaire ? Une autre histoire de France est possible ; il reste, en s'appuyant sur un savoir critique, à déterminer sa forme narrative, ses contours, ses protagonistes et leur rapport au présent, au passé et au futur.