2019-11-20AnsIker

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :

20 ans du centre de recherche IKERau Musée Basque de Bayonne

Centre de recherche sur la langue et les textes basques - IKER

Le Centre de recherche sur la langue et les textes basques (IKER) est une Unité Mixte de Recherche (UMR) qui a comme tutelles le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Université Bordeaux Montaigne, et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA). Localisée à Bayonne, elle est la seule structure de ce type dans le domaine particulier que représente le basque en France.

Le laboratoire regroupe les chercheurs et enseignants-chercheurs spécialistes de cette langue, et accueille également des étudiants en Master et des doctorants en études basques. L’unité fut établie dans son statut actuel en 1999, à l’initiative du CNRS, afin de regrouper et de donner une visibilité aux études basques en France. Aujourd’hui, elle représente un partenaire significatif pour les structures impliquées dans ce domaine en Europe, ainsi qu’aux États-Unis ou encore au Canada.

Le centre de recherche IKER est fortement ancré dans les études linguistiques, lesquelles du fait d’une ancienne tradition liée au positionnement particulier de la langue dans l’historiographie linguistique européenne, constituent le point fort de ces études. Le deuxième volet important du laboratoire est voué aux études textuelles et littéraires.

14 novembre 2019, à 17h -  Musée Basque - Bayonne

À l'occasion du 20ème anniversaire du Centre de recherche sur la langue et les textes basques IKER, se réuniront :

  • Urtzi Etxeberria, directeur d'IKER,
  • Beñat Oyharçabal, premier directeur d’IKER lors de sa création en 1999,
  • des représentants des trois tutelles d’IKER : CNRS, Université Bordeaux Montaigne et Université de Pau et des Pays de l’Adour,
  • une représentation de la Communauté Pays Basque.

Cette réunion marquera également le début du cycle de conférences publiques organisé à l'occasion des 20 ans d'IKER, mais également des 80 ans du CNRS :

Conférences publiques

Le cycle de conférences anniversaire des 20 ans d'IKER et des 80 ans du CNRS est organisé en partenariat avec le CNRS, l'UPPA, l’Université Bordeaux Montaigne et l'Ethnopôle basque. Il s'agit de conférences publiques, ouvertes à tous et gratuites, données par des experts de différentes disciplines, autour de thématiques clés pour le futur d'IKER.

Deux conférences se centreront surtout sur l’enfant multilingue : l’une abordera la question du développement langagier chez le nourrisson et l’autre la problématique de l’identification des troubles du langage. La troisième conférence traitera des récentes découvertes dans l’art pariétal du Pays Basque.

Comment identifier un trouble langagier chez un enfant bilingue?

14 novembre 2019, à 18h -  Musée Basque - Bayonne

Il est actuellement très difficile de savoir si les difficultés dont souffre un enfant bilingue dans une langue proviennent d’un trouble du développement du langage ou d’une exposition insuffisante à cette langue, ce qui est problématique pour bon nombre d’orthophonistes. Dans notre communication, nous présenterons deux épreuves langagières et un questionnaire parental issus de la recherche internationale visant à distinguer les enfants bilingues se développant de manière typique et les enfants à risque de trouble langagier. Nous rapporterons notamment les résultats d’une étude menée auprès d’une centaine d’enfants bilingues apprenant le français en France qui montrent qu’il s’agit là d’outils très prometteurs en ce qui concerne la pratique orthophonique.

 

Par Philippe Prévost. Enseignant chercheur, à Université de Tours (UMR Inserm U1253), a obtenu son doctorat de linguistique à l’Université McGill de Montréal. Il est actuellement professeur de linguistique à l’Université de Tours. Sa recherche porte sur le développement du langage dit atypique : acquisition des langues secondes et développement du langage dans des contextes pathologiques (trouble spécifique du langage et autisme).

Nos premiers artistes : les grottes ornées du Pays Basque

21 novembre 2019, à 18h -  Musée Basque - Bayonne

Le patrimoine préhistorique du Pays Basque est très riche et, en particulier, les peintures rupestres, qui sont les premières traces de l'art chez l'Homme. L'UNESCO l'a ainsi reconnu, en inscrivant l'art pariétal au patrimoine de l'Humanité. Certaines de ces grottes, telles que celles d'Isturitz, Ekain, Altxerri ou Santimamiñe, sont connues depuis longtemps. La recherche dans ce domaine a toutefois vécu ces dernières années une forte croissance, et le nombre de grottes ornées connues de ce territoire a triplé. Cette conférence présentera les connaissances actuelles, et montrera l'importance de ce patrimoine.

Par Diego Garate. Chercheur à l'Instituto Internacional de Investigaciones Prehistóricas (IIIPC) - Universidad de Cantabria, est docteur en préhistoire de l’Université de Cantabrie.  Il est devenu l’une des principales figures dans l’étude du patrimoine archéologique du Pays Basque. En plus d’études pionnières de grottes récemment découvertes, il a mis au jour des images jusqu’alors inconnues dans des grottes pourtant connues depuis longtemps.

Comment les bébés commencent-ils à apprendre leur(s) langue(s) maternelle(s)

3 décembre 2019, à 18h -  Musée Basque - Bayonne

Comment les bébés apprennent-ils leur(s) langue(s) maternelle(s) si rapidement et avec tant de facilité alors même qu’ils sont en pleine découverte du monde physique et social qui les entoure ? Cet exposé cherche à répondre à cette question. Les recherches sur les capacités précoces des nourrissons ces cinq dernières décennies ont été riches en découvertes, et nous connaissons désormais mieux les grandes étapes du développement langagier des enfants dès la naissance et même avant. Nous allons accorder une attention particulière au développement multilingue.

Judit Gervain, Directrice de recherche au CNRS. Integrative Neuroscience and Cognition Center (UMR 8002 - CNRS & Université Paris Descartes), a obtenu un doctorat en neurosciences cognitives à la Scuola Internazionale Superiore di Studi Avanzati (SISSA) de Trieste. En utilisant des méthodes comportementales aussi bien que d’imagerie cérébrale, elle étudie la perception de la parole et l’acquisition du langage, en particulier chez les très jeunes nourrissons