n°02 - 30/03/2020

Le recours au télétravail à titre principal

En raison de la fermeture de l’accès aux locaux, et conformément aux recommandations, le recours au télétravail est privilégié. Ainsi, pour ces premiers jours de confinement, 82 % des personnels BIATSS étaient en télétravail à l’UPPA.

Le télétravail, forme d’organisation spécifique du travail, doit être distingué du décompte de temps de travail qui est nécessairement assoupli au regard des multiples contraintes techniques, matérielles, familiales et liées à la vie courante qui s’imposent à chacun dans ces circonstances exceptionnelles. Responsabilisé dans son travail, chaque agent fait ce qu’il peut, en toute conscience professionnelle, pour réaliser ses activités ; il est ainsi réputé avoir réaliser la totalité de son temps de travail. La principale nouveauté du télétravail, dans le contexte spécifique de cette crise sanitaire, est la souplesse des heures de travail et la variabilité des journées ou semaines de travail, dans la limite de la règlementation relative au temps de travail (voir notamment décret n°2000-815 du 25 août 2000) : à ce titre, le télétravailleur ne doit pas être joignable en permanence et dispose à un « droit à la déconnexion » notamment dans l’usage de la messagerie professionnelle. Le dialogue et le contact avec son supérieur hiérarchique est essentiel, afin d’organiser l’activité et de maintenir un lien professionnel régulier.

Enfin, si de nombreux télétravailleurs disposent d’un VPN, il ne s’agit pas d’une condition indispensable pour être qualifié de télétravailleurs. En effet, même sans accès au réseau UPPA et la totalité de ses outils professionnels, un agent peut être en situation de travail à distance.

Les personnels BIATSS qui ne sont pas en télétravail sont placés pour 14 % en autorisation spéciale d’absence (ASA), 2 % en arrêt maladie, et 2 % ont des activités ne pouvant absolument pas être exercées en télétravail : les activités d’accueil ou nécessitant une présence physique ; les activités se déroulant par nature en dehors des locaux de l’administration. Dans ces cas, et à l’exception des quelques agents mobilisés sur les différents sites pour d’impérieuses nécessités de service (dont la liste limitative a été fixée par le Président aux titres des fonctions essentielles), les personnels bénéficient d’une ASA. Sous ce régime, les congés annuels et ARTT ne sont pas consommés. La totalité de la rémunération est maintenue (pas de journée de carence).

Point de situation du Collège 2EI - Études européennes et internationales (campus de Bayonne et Pau)

Après quelques jours d’installation et d’adaptation, le télétravail et la dématérialisation des activités sont désormais la règle au sein du collège 2EI. 91 % du personnel administratif assurent leur mission à distance, 6% sont en autorisation spéciale d’absence (personnel de maintenance et personne « fragile ») et 3% en congés. Les services supports poursuivent leurs missions : au niveau RH, la priorité a été donnée au suivi des enseignements des vacataires en collaboration avec les responsables de CIF, en vue d’assurer leur paie. Au niveau financier, l’activité est en veille. Les services soutien assurent, lorsque nécessaire, l’interface entre les étudiants et les enseignants dans le cadre du plan de continuité pédagogique, l’objectif prioritaire étant de recenser les étudiants en difficulté (pas de matériel, zone blanche, pas de connexion à la plateforme, etc).

Au niveau pédagogique, les enseignants déploient tous les outils possibles (plateforme E-learn, listes de diffusion, etc.) afin d’assurer la continuité des enseignements et ce, dans les formes les plus variées : documents, fichiers vidéo et/ou audio, classes virtuelles, etc. Les responsables de formation sont en contact avec les étudiants représentants des formations afin de s’assurer que tous, ou tout du moins le plus grand nombre possible (cf. limites évoquées plus haut), ont accès à l’ensemble des informations et des ressources mises à leur disposition.
Les référents ERASMUS sont également en contact permanent avec les étudiants en mobilité demeurés confinés à l’étranger – ils sont toutefois rares – .

Tous les personnels du Collège 2EI (enseignants et personnels) se sont mobilisés et effectuent un travail remarquable auprès de nos usagers.

Point de situation du Collège STEE - Sciences et techniques pour l'énergie et l'environnement (Campus Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan, Tarbes et St Pée sur Nivelle)

Depuis maintenant deux semaines, les personnels et les étudiants du collège STEE sont confinés chez eux suite à l’annonce du président de l’UPPA le 15 mars au soir. Le 18 mars, le collège bénéficiait d’un plan de continuité d’activité administrative, de recherche et de formation. Le dévouement de chacune et chacun pour assurer au mieux la continuité des activités est exemplaire et montre la capacité de la communauté universitaire à se mobiliser pour assurer au mieux l’ensemble de ses missions et faire preuve de solidarité.

Administration - Les personnels des services administratifs et techniques du collège fonctionnent pour 75% d'entre eux en télétravail. Le Pôle Finances/RH et les scolarités de Pau et d'Anglet, tout comme dans les écoles et instituts, affichent en moyenne 80% d'agents dont l'activité est maintenue via le travail à distance. Plus particulièrement, l'activité administrative et technique des laboratoires varie selon la spécificité des domaines de recherche. Les instances du collège, à savoir les comités de direction et le conseil, seront organisées à distance : CODIR mixte le 6 avril à 15h30 ; Conseil STEE le 16 avril à 14h00.

Pédagogie - Grâce à une exceptionnelle mobilisation des équipes pédagogiques, la continuité des enseignements est aujourd’hui assurée à près de 95%. La mise en ligne a minima des cours et TD sur la plateforme E-Learn est accompagnée du déploiement d’outils complémentaires permettant une interactivité forte avec messagerie instantanée et visioconférences, sur les créneaux initiaux de l’emploi du temps. Des modalités complémentaires et spécifiques pour les étudiants empêchés ainsi que pour les modalités d’évaluation à distance des enseignements sont en cours d’élaboration.

Solidarité - Les composantes internes de recherche et de formation du collège STEE, en particulier celles relevant des disciplines de physique, chimie et biologie, se sont mobilisées sur les sites d’Anglet et de Pau afin de céder aux services hospitaliers de la côte basque et de Pau leurs réserves de gants jetables, de savon liquide et de gels désinfectants. À titre d’exemple, pas moins de 70 000 gants latex et vinyle ont été distribués pour faire face à la crise sanitaire.

Boîte à questions

Nous avons bien reçu vos questions suite à la première lettre de vendredi 27 mars. Elles portaient principalement sur les modalités d’examens, sujet actuellement en cours de definition par les collèges suite aux principes posés par la commission formation et vie étudiante. Nous serons en mesure de donner des infomations concrètes à ce sujet en début de semaine prochaine.

Rappel : posez vos questions par mail à Boîte à questions , nous y répondrons dans un prochain numéro dès que nous aurons tous les éléments de réponse.

[Continuité - L'UPPA vous informe.] - Newsletter de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour - Directeur de publication et rédacteur en chef : Mohamed Amara – Coordination : Marie-Hélène Philippe et Véronique Duchange - Webmaster : Emilie Montméjean - Crédit photos UPPA – Comité de rédaction : cellule de communication de crise Covid19 – Ont participé à ce numéro : Marie-Hélène Philippe, Véronique Duchange, Isabelle Doucet, Christine Allard - Prochaine parution prévue le mercredi 01 avril 2020.