2016-11-ImmersionEtudiantsEspagnols

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Journées d’immersion transfrontalières à l'UPPA pour des étudints espagnols

Journées d’immersion transfrontalières à l'UPPA pour des étudiants espagnols

Les 3 et 4 novembre 2016, l’UPPA a ouvert ses portes à 20 étudiants espagnols de l'Université de Saragosse et de l'Université du Pays basque. Pour la deuxième année consécutive, des étudiants issus de formations diverses (économie-gestion, mathématiques, activités physiques et sportives) ont ainsi pu vivre deux jours au rythme des étudiants de l’UPPA.

Une expérience enrichissante…

Pendant deux demi-matinées, les étudiants espagnols ont été accueillis au sein des formations co-diplômantes. Ils ont ainsi pu découvrir le rythme universitaire français, suivre des cours en français mais également partager des moments de cohésion lors de l’activité sportive prévue le jeudi après-midi ou encore lors de la soirée découverte de Pau organisée par les étudiants tuteurs de l’UPPA.

Une volonté de dynamiser la mobilité étudiante dans le cadre des doubles diplômes

L’objectif de ces journées est double :

  • tisser des liens entre étudiants espagnols et français,
  • éveiller la curiosité des étudiants espagnols sur la possibilité d’effectuer une mobilité à l’UPPA mais également, et surtout, de leur donner envie de suivre le parcours co-diplômant proposé dans le cadre d'un partenariat entre leur université et l’UPPA. Ce parcours leur permettra d’effectuer une mobilité (d’un semestre à une année) à l’UPPA et d’obtenir, à la fin de leur cursus, deux diplômes (le diplôme de leur université d’origine espagnole et le diplôme de l’UPPA).

Et la réciproque est également vraie pour les étudiants français qui, par cette expérience d’accueil d’étudiants étrangers, peuvent envisager de partir dans l’université espagnole partenaire pour suivre un double-diplôme.

Ces rencontres ont été organisées avec le soutien de la CDAPP et de l’ANR (programme PYREN).