2017-01-ExpoCourades

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Culture & Sport

    • Séraphine la ballerineUne création théâtrale de Richard Cayre, assisté de Stéphane Léchit Pour le groupe Corps 9

      Séraphine est une souris ballerine.
       
      Nous admirons en elle ce que nous n'admirons pas en nous. 
      Séraphine s'affirme, ce néant de corps, ce record du rien, et s'ouvre un chemin jusqu'à nous.
       
      Il y a en elle...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > "Le tracé en peinture, 1995-2015", exposition par Jean-Michel Courades

"Le tracé en peinture, 1995-2015", exposition par Jean-Michel CouradesPau - BU droit-lettres

Du 23 janvier au 17 février, Le tracé en peinture, 1995-2015, exposition par Jean-Michel Courades, dans le hall de la BU droit-lettres.

Le peintre Jean-Michel Courades, né en 1957 à Navarrenx, a reçu une formation artistique à Bruxelles.
Ses œuvres abstraites, présentées à l’occasion de l’exposition, couvrent vingt ans de pratique picturale.
Cette exposition se décline aussi à la Chapelle de la Persévérance à Pau, du 6 au 12 février 2017 (de 13h à 19h).

L’évolution de sa peinture est celle d'un tracé d'abord sinueux sous forme de boucles puis étirant la couleur dans des droites toujours dans des tissages, enchevêtrements pour des compositions abstraites qui piègent le regard.
La structure qui détermine les compositions est toujours constituée d'éléments à peu près similaires. Il y a une systématisation des éléments picturaux ; compositions faites de boucles ou de lignes recouvrant toute la surface du tableau ; on peut rattacher la démarche artistique suivie au courant du minimalisme abstrait.
L'élément de base est le tracé du pinceau comme une écriture, point de départ du processus de création.
Le but recherché est de créer des émotions visuelles. L’image perçue échappe à l’analyse ; le tableau reste un phénomène unique, inexplicable, une aventure esthétique qui a sa place en dehors de l’analyse.
Le tableau doit rendre visible ce qui n’a jamais été vu, créer une nouvelle image qui élargisse, enrichisse notre champ de vision et notre manière de percevoir la réalité qui nous entoure.


Du lundi au vendredi, de 8h à 20h, le samedi, de 9h à 13h.