2017-04-ExpoArtistestoulousains

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Culture & Sport

    • Mass Vs ElectronUne création théâtrale de Stéphane Léchit pour le groupe Corps 9

      Surfer la vague électorale pour faire des affrontements d’idées et des volontés programmatives de tout crin un terrain de jeu jubilatoire générateur de vitalité. Et un miroir incisif.
       
      Cette création -...

      Lire la suite

    • Mass Vs ElectronUne création théâtrale de Stéphane Léchit pour le groupe Corps 9

      Surfer la vague électorale pour faire des affrontements d’idées et des volontés programmatives de tout crin un terrain de jeu jubilatoire générateur de vitalité. Et un miroir incisif.
       
      Cette création -...

      Lire la suite

    • Elpmas (1992) - Moondog par l'Ensemble 0Concert musique contemporaine

      Louis Thomas Hardin - connu sous le nom de Moondog - est assurément l'un des compositeurs les plus singuliers de ce XXème siècle. Aveugle visionnaire et inconnu légendaire il est l'architecte d'une œuvre...

      Lire la suite

    • La Nuit#CouchéeNuit d'écoute

      La Nuit#Couchée à La Centrifugeuse de Pau sera le premier événement d’une série consacrée à l’écoute et à la création radiophonique sous la tutelle de Stéphane Garin de l’Ensemble 0 et de Vanessa Caque...

      Lire la suite

    • Séraphine la ballerineUne création théâtrale de Richard Cayre, assisté de Stéphane Léchit Pour le groupe Corps 9

      Séraphine est une souris ballerine.
       
      Nous admirons en elle ce que nous n'admirons pas en nous. 
      Séraphine s'affirme, ce néant de corps, ce record du rien, et s'ouvre un chemin jusqu'à nous.
       
      Il y a en elle...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Exposition "Collectif d’artistes toulousains"Pau - BU droit-lettres

Art&Fac, association des historien(ne)s de l’art et des archéologues de l’UPPA, présente, du 3 au 22 avril 2017, l’exposition Collectif d’artistes toulousains.

Cinq artistes très différents sont exposés : Damien Bleurvacq, Guillaume Balssa, Annlor Codina, Enrike Gomez et Elie Cinqpeyres.
Damien présente des œuvres empreintes de street art et de pratique soignée de la calligraphie (calligraffiti) ; Guillaume développe une iconographie mystérieuse autour de runes nordiques et de créatures venues d’un autre monde dans une palette sombre ; Annlor réalise des installations alliant trash et douceur avec, notamment, l’utilisation répétée de cartouches de chasse colorées questionnant sur la banalisation des images violentes ; Enrike reprend les codes du réalisme socialiste pour y attacher des problématiques sociales actuelles (violences policières, migration, inégalités sociales) et enfin Elie donne vie à des morceaux de métal pour mettre sur pieds des robots à taille humaine dont l’humanité reste troublante.

Cette exposition est un moment pour se questionner sur les conditions de travail et de vie des artistes, leur accès à un atelier, à des expositions et à la vente lorsqu’ils ne sont pas chapeautés par une galerie.

Art&Fac souhaite également faire entrer des créations originales au sein de l’université dans une volonté de donner un autre regard sur l’art contemporain, souvent décrié sur les médias traditionnels.

Pour plus d’informations et/ou pour réserver votre visite : artetfacuppa @ gmail.com